Aller au contenu

CONSEILS DE CONDUITE
AUX ÉTATS-UNIS

Comme vous le savez, les États-Unis sont un pays incroyablement grand si nous le comparons à la taille de la France : et leurs routes aussi. Voici donc une page qui vous donne quelques conseils de conduite à adopter lors de votre voyage là-bas.

LE PERMIS DE CONDUIRE

L’obligation de détenir un permis de conduire international n’étant plus exigé depuis avril 2013, le permis de conduire français (ancien à 3 volets ou nouveau de type carte) est accepté pour circuler sur le territoire étatsunien pour une durée de moins de 90 jours. Par conséquent, ni la police américaine ni les loueurs de véhicules ne seront autorisés à vous demander de présenter votre permis de conduire international. Si vous possédez le nouveau modèle de permis de conduire (de type carte), vérifiez sa validité.

NB : Il est tout à fait possible de détenir un permis de conduire international pour circuler aux États-Unis. D’ailleurs, la demande en préfecture est gratuite. Cependant, ce type de permis ne vous autorise pas à louer un véhicule, seul le permis français vous le permet. Il est néanmoins fortement conseillé de posséder un permis de conduire international si vous souhaitez circuler sur le territoire américain avec un véhicule autre qu’une voiture classique.

LA LOCATION DE VÉHICULE

Lorsque vous récupérer votre véhicule de location, il est important de vous munir des papiers suivants : 

  • votre pièce d’identité en cours de validité (CNI ou passeport)

  • votre permis de conduire français en cours de validité (et de votre permis de conduire international lui aussi en cours de validité si vous en possédez un)

  • votre bon de réservation

  • votre carte de crédit. 

 

Remarque : Les loueurs de véhicules sont généralement des filous, ils essaieront de vous vendre des services en plus (location d’un GPS par exemple). Alors, je vous conseille très vivement de ne signer aucun document que le loueur vous présentera faute de quoi vous risquez de payez des frais supplémentaires non prévus.

Attention : la carte bancaire doit bien être une carte de crédit et non pas une carte à débit différé. Je vous demande de vérifier que le mot CRÉDIT soit bien écrit sur votre carte bancaire. Si vous lisez le mot DÉBIT votre carte, pas de panique. Vous pouvez faire une demande de changement à votre banque (il est gratuit et surtout rapide). 

Attention : la carte de crédit doit absolument être au nom du conducteur faute de quoi des frais supplémentaires vous seront demandés. 

Carte de crédit et carte de débit

LE CODE DE LA ROUTE

Étant un pays fédéral, chaque état des États-Unis possède son propre code de la route. Naturellement, certaines règles sont valables dans tout le pays. 

Premièrement, respecter la limitation de vitesse en vigueur est obligatoire. Les contrôles de police sont plus fréquents et les caméras sont plus que présentes. Je vous conseille ainsi vivement d’être plus vigilant que d’ordinaire pour respecter les limitations qui diffèrent de la France.   

Concernant les feux rouges, ne soyez pas étonné de les voir à gauche de la route et non pas à droite comme nous y sommes habitués. Autre surprise : vous avez le droit de tourner à droite même si le feu est rouge. Attention : seulement si la voie est libre et à moins d’indication contraire “no right turn on red”. Au cas où les feux seraient en panne, vous avez la possibilité de faire connaître vos intentions de direction avec votre bras gauche. Un peu comme à vélo finalement. 

Troisièmement, vous remarquerez que les panneaux de signalisation sont faciles à comprendre et que la plupart ressemblent beaucoup à nos panneaux. Comme en France, un arrêt au panneau stop est obligatoire. Il arrive quelques fois où vous atteignez un carrefour avec 4 stops ou un rond-point avec des panneaux stop, il est important de savoir que le véhicule qui arrive en premier sera également le premier à franchir le carrefour. 

Sur la majorité des autoroutes, la voie de gauche est une voie prioritaire. Elle est réservée aux véhicules qui transportent au moins 2 passagers. Cette voie se distingue par un losange peint au sol ou sur les panneaux. Attention, il vous est interdit de circuler seul ni de dépasser sur cette voie. 

Enfin, les états sont de plus en plus nombreux à proscrire l’usage du téléphone au volant sans l’utilisation du kit mains libres.

LA SÉCURITÉ

Comme en France, vous avez l’obligation de porter une ceinture de sécurité en conduisant. Votre passager avant aussi en a l’obligation. Cependant, et cela peut sembler fort étonnant, les passagers arrière n’y sont pas contraints : la ceinture est juste fortement recommandée.   

Les réglementations concernant l’alcool au volant diffèrent selon les états. La quantité maximale d’alcool autorisée dans le sang varie alors entre 0,05 et 0,08 grammes par litre de sang pour les adultes. Pour les conducteurs de moins de 21 ans, c’est tolérance zéro. 

Par ailleurs, les forces de l’ordre n’acceptent aucun dépassement. En cas d’accident sous l’emprise de l’alcool ou de drogues, vos assurances ne vous protégeront pas. 

 

Pour plus d’informations pratiques, je vous renvoie vers le site internet de l’office de tourisme des États-Unis qui disposent d’une page dédiée aux informations utiles lors de la préparation de son voyage. Elles sont d’ailleurs répertoriées par thème pour plus de facilité. Toutes les interrogations que vous pourriez avoir ont leur réponse sur ce site.   

Cela pourrait vous intéresser :