Aller au contenu

IBEROSTAR

logo iberostar bleu sur blanc

Mon coup de cœur : une chaine hôtelière, oui, mais écolo, et qualitative !

Iberostar est une chaîne hotelière engagée pour son éco-responsabilité. Plus que des engagements, ce sont des actions concrètes qui sont mises en place sans que cela ne soit au détriment de l’expérience client. 

Un tourisme durable avec le programme Wave of Change

Objectif Zéro Déchet

Aujourd’hui, les complexes Iberostar ne contiennent aucun plastique à usage unique. D’ici 2025, ils ne produiront plus aucun déchets.
Par an, cela correspond à 692 tonnes de plastiques et 500 000 repas gaspillés en moins.
Cet effort concret est non négligeable, alors que l’impact du plastique sur les milieux marins est ravageur.

yoga plage au coucher du soleil

Des plages éternelles

Pour participer activement à la transition vers un tourisme durable, la chaîne hôtelière dispose d’un laboratoire de recherche ainsi que de 5 pépinières de coraux, 3 pépinières de dunes côtières et 3 pépinières de mangroves. Ces dernières abritent 14 400 unités de l’espèce d’arbre absorbant le plus de CO2. L’objectif est ici de replanter et de participer à la sauvegarde et la restauration des milieux marins et côtiers, un environnement en danger dont les hôtels dépendent.

Délicieusement responsable

En attendant les 100% en 2025, 78% du poisson consommé dans les hôtels proviennent aujourd’hui de filières responsables.
Afin d’ssurer la traçabilité et la durabilité des produits de la mer utilisés, Iberostar collabore avec le Marine Stewardship Council et l’Aquaculture Stewadship Council. 13 restaurants sont déjà certifiés MSC et ASC, une première en Europe.
La concertation avec les acteurs locaux a été nécessaire à l’élaboration de ce projet : le but est de travailler en circuit cours pour le goût, la durabilité et l’économie locale.

pêcheurs qui rangent les files sur une barque

Une Empreinte Positive

Iberostar se veut avant-gardiste et projette sa neutralité carbone en 2030, soit 20 ans avant les objectifs du secteur. En 2022 déjà, la consommation d’énergie atteignait une réduction de 5.7% (la consommation énergétique d’un an pour 6 000 foyers en Espagne).
La finalité reste la préservation de l’environnement touristique.